Discerner l’élan créateur Discerner l’élan créateur Discerner l’élan créateur Discerner l’élan créateur

Ecole Sainte-Marie de Neuilly

Chaque enfant est accueillie pour elle-même dans une école

«Où les valeurs chrétiennes et les valeurs intellectuelles sont unies». Madeleine Daniélou

Au Petit Collège de Sainte-Marie classes du CP au CM2

 

Porter sur chaque élève un regard d’espérance et de bienveillance, l’encourager, la responsabiliser, la sécuriser, tel est le projet de toute l’équipe éducative qui a à cœur de faire grandir chacune intellectuellement, humainement et spirituellement dans une ambiance chaleureuse et un climat de confiance qui invite à la concentration, au silence et au respect.

Une année scolaire « presque » comme toutes les autres au Petit Collège

2 septembre :
Les traditionnelles « Portes ouvertes » et le Petit Collège retrouve son âme et sa vie.
Une véritable fourmilière réveille les lieux endormis depuis deux mois. Les familles se retrouvent, les enfants se guettent, courent, s’excitent … c’est la rentrée !
3 septembre :
La cloche sonne.  La vraie.
Celle qui carillonne lorsque l’on tire sur la chaine, celle qui raisonne dans la cour.
Et puis … Le silence. La concentration. Le calme. Enfin, le travail simplement.
Et l’école a repris sa vie rythmée.
Octobre déjà, et un premier départ en vacances :
ouf ! disent les enfants,
déjà ? disent les parents.
Une pause avant les mois humides, les bilans, les journées plus courtes.
L’excitation de Noël.
Et puis le nouvel an qui pour nous signifie qu’il reste 6 mois de classe.
Une semaine anglaise par-ci, une classe de cirque par-là, quelques vacances bien sûr.

Et STOP.
Plus rien.
Plus d’enfants.
Plus de vie.
Plus d’excitation.
Plus de rires.      Plus de professeurs non plus.
Notre école a pris si subitement et si rapidement un autre visage. Le visage du confiné.

Comme si la vie même s’était mise en pause.
Seule la nature pouvait alors exploser librement, silencieusement.
La fourmilière devenait des cellules, bien actives certes, mais réduites aux quatre murs des cellules familiales.
L’énergie, la dynamique, la réflexion et même le travail ne passaient plus que par les ondes….
Et – Attendre –  Attendre – Attendre longtemps    –   Attendre jusqu’au 12 mai.
Et enfin la cloche sonne ! Les rires reviennent et les enfants chantent et les classes revivent !
La vie a repris, les pas des élèves ont retrouvé le chemin de l’école.

Ensemble, professeurs et enfants renouent avec la vie scolaire, celle de la rencontre, du partage, du travail. Celle qui permet de découvrir, d’apprécier l’autre, celle de la vie ensemble. Celle aussi qui oblige à se dépasser dans l’effort, dans l’application.

Tout simplement la vie d’un enfant.
Aujourd’hui l’année se termine.
Toutes ensemble, nous allons clore cette année scolaire et cette fois-ci c’est un vrai départ celui des vacances.
Merci à vous tous, familles, enfants, professeurs.
Bel été

MC Dollé